Actualités/ Appels à projets en cours:

Les Caf mettent un centre de loisirs en ligne à disposition des familles sur monenfant.fr

En cette période de confinement et alors que les vacances scolaires débutent, le centre de loisirs vient à la maison ! Pour accompagner les parents, les Caf mettent en ligne sur monenfant.fr un nouvel espace qui propose chaque jour des activités ludiques et éducatives différentes. 
 
La période de confinement est propice aux liens parents-enfants, mais peut également être source de tensions lorsqu’il s’agit de répondre aux sollicitations des enfants, tous âges confondus. Les Caf dans leur rôle de soutien aux familles, ont donc mis en ligne sur monenfant.fr un centre de loisir pour permettre aux enfants de passer leurs vacances à la maison. Il s’agit d’une offre de loisirs dont la qualité des contenus « non commerciaux et gratuits » est garantie. Ce centre leur propose chaque jour des idées amusantes et originales pour les occuper durant la journée. 
 
Un agenda avec des activités différentes chaque jour pour s’amuser et apprendre en famille 
 
L’espace propose des activités manuelles, artistiques, musicales, scientifiques et techniques, ainsi que des jeux sportifs, des recettes de cuisine, des contes, et également des activités numériques mais aussi à faire « hors ligne », pour les parents et leurs enfants. 
 
Le centre de loisirs à la maison de monenfant.fr est adapté à tous les goûts, les âges des enfants et à leurs besoins, y compris les enfants en situation de handicap.
 
Des conseils pour les parents  
 
Quels sont les bienfaits du jeu en famille ? Quels conseils utiles pour utiliser au mieux le numérique ? Comment faire de la gym avec ses enfants ? Pour les parents, le centre de loisirs à la maison propose des ressources sur la parentalité en lien avec au moins une des activités proposées.  Sur le site, les familles trouveront également à disposition le « Guide des parents confinés »* qui compile 50 conseils de professionnels et de personnalités pour passer le plus sereinement possible cette période qui trouble les quotidiens. 

Appel à projets Développement du SERVICE CIVIQUE 2020

« Inciter les jeunes habitant en Milieu rural et dans les Quartiers Prioritaires Politique de la Ville à s’engager dans le Service civique»

 

Le Service Civique est un dispositif en faveur de l’engagement citoyen des jeunes : chaque jeune âgé de 16 à 25 ans, et jusqu’à 30 ans (pour les personnes en situation de handicap), souhaitant effectuer un Service Civique, doit se voir proposer la conduite d’une mission d’intérêt général au sein d’un organisme agréé par l’État.

 Avec la généralisation du Service Civique, il s’agit d’offrir aux jeunes, l’opportunité d’exprimer leur citoyenneté, au bénéfice de la cohésion sociale, de la solidarité et du mieux vivre ensemble, tout en alimentant leur parcours de vie.

L’accessibilité du Service Civique à tous les jeunes et par conséquent, sa généralisation, fait partie des axes prioritaires de développement du Service Civique.

 

Ainsi, la DRJSCS de Corse et les DDCSPP de Corse-du-Sud et de Haute-Corse souhaitent favoriser l’accès au dispositif aux jeunes résidant en milieu rural ou en quartier prioritaire politique de la ville, avec un accompagnement pédagogique de qualité, afin de participer au désenclavement, à la dynamisation et à l’équilibre des territoires.

 

Seront particulièrement retenus les projets dont le but sera de :

 

-Lever les freins à la mobilité et au logement pour les jeunes habitant en milieu rural et dans les Quartiers Prioritaires Politique de la Ville.

-Faire connaître le dispositif aux jeunes habitant en milieu rural et dans les Quartiers Prioritaires Politique de la Ville, notamment par la mise en réseau avec d’anciens volontaires.

-Favoriser l’accès des missions de Service civique aux jeunes habitant en milieu rural et dans les Quartiers Prioritaires Politique de la Ville.

-Améliorer la visibilité des missions déployées dans les zones rurales et les Quartiers Prioritaires Politique de la Ville.

-Proposer un accompagnement individualisé et renforcé aux jeunes habitant en milieu rural et dans les Quartiers Prioritaires Politique de la Ville dans la recherche, pendant leur mission.

 

Les structures éligibles sont :

 

-Les associations du rural ou œuvrant pour les Quartiers Prioritaires Politique de la ville.

-Les communes et établissements publics du secteur rural ou signataire d’un contrat de ville.

 

Les demandes de subvention devront parvenir à la DRJSCS de Corse par voie dématérialisée, en utilisant le téléservice « le Compte Asso ». (Demande de subvention en ligne).

 

Cette démarche est disponible en suivant le lien : HYPERLINK "http://www.associations.gouv.fr/le-compte-asso.html"http://www.associations.gouv.fr/le-compte-asso.html

 

Le code à saisir sur le « Compte Asso » est le suivant : 444

 

Des tutoriels d’utilisation du « Compte Asso » sont disponibles sur le lien ci-dessus.

 

Les demandes déposées sous format papier ne seront pas recevables.

 

Date limite de dépôt des dossiers :

 

vendredi 29 mai 2020

 

 

Modalités de financement :

 

Le montant total du financement accordé par l’ensemble des financeurs publics ne pourra excéder 80% du coût total du projet. L’ensemble des recettes ne peut excéder 100% du coût annuel du projet.

 

Le financement attribué sera fonction des besoins du projet mais aussi du nombre de projets présentés et des disponibilités budgétaires.

 

La subvention sera versée en totalité et annuellement après réception de l’arrêté d’attribution et/ou de la convention signée par la structure bénéficiaire.

 

POUR PLUS D’INFORMATIONS, VOUS POUVEZ CONTACTER :

 

David COUSSET - Référent Politiques Jeunesse – DRJSCS de Corse

david.cousset@jscs.gouv.fr / 04.95.29.67.81

 

Régine SABATHE – Gestion administrative et financière – DRJSCS de Corse

regine.sabathe@jscs.gouv.fr / 04.95.29.67.85

Guide de survie

Associations mode d'emploi propose gratuitement un guide de survie à l'usage des associations en période de confinement.

En 22 fiches, ce guide conçu par des organismes d’accompagnement des structures de l’ESS aborde 5 grands thèmes :

  • les mesures exceptionnelles du gouvernement pour les associations,
  • comment s’y prendre pour travailler à distance,
  • profiter du confinement pour faire le grand ménage de printemps,
  • rester zen, 
  • et préparer l’après confinement.

Coordonné par Kogito Associations, ce Petit guide de survie à l’usage des associations en période de confinement est gratuit et accessible en ligne.

 

JE VEUX AIDER- RESERVE CIVIQUE

Le Gouvernement lance le site Réserve civique-Covid 19 jeveuxaider.gouv.fr. Afin de permettre à tous ceux qui le peuvent et qui le souhaitent de s’engager et de donner de leur temps, pour aider les plus démunis, particulièrement touchés par cette crise du Covid-19. 

Le président de la République a appelé les Français à « inventer de nouvelles solidarités ». Pour ceux qui veulent aller plus loin que le rendez-vous journalier d’applaudissements aux soignants depuis son balcon, le Gouvernement lance la Réserve civique-Covid 19  jeveuxaider.gouv.fr. Afin de permettre à tous ceux qui le peuvent et qui le souhaitent de s’engager et de donner de leur temps, pour que les plus démunis et les plus vulnérables ne soient pas les premières victimes de cette crise.

 

Soutenir les associations privées de bénévoles

Les associations, qui reposent en temps normal sur une ressource bénévole bien souvent âgée, peinent à poursuivre leur activité. Toutes souffrent d’une pénurie de forces vives, car un tiers – voire la moitié – de leurs bénévoles sont âgés de plus de 70 ans, donc confinés. Plusieurs points de distribution pour les plus démunis ont déjà dû fermer leurs portes ces derniers jours faute de bénévoles. Le confinement fait, par ailleurs, peser un risque sur les personnes fragiles isolées (âgés, en situation de handicap, malades chroniques,...). 

 

Quatre missions vitales

Cette plateforme a été construite, en lien avec les plus grands réseaux associatifs et les plateformes associatives déjà existantes. Elle permet aux structures (associations, CCAS, MDPH, collectivités, opérateurs publics, etc.) de faire état de leurs besoins de renforts autour de 4 missions vitales :

1.      aide alimentaire et d’urgence ;

2.      garde exceptionnelle d’enfants de soignants ou d’une structure de l’Aide Sociale à l’Enfance ;

3.      lien (téléphonique, visio, mail, etc.) avec les personnes fragiles isolées : personnes âgées, malades ou en situation de handicap ;

4.      solidarité de proximité : courses de produits essentiels pour les voisins (fragiles, isolés, handicapés).

 

Respect des règles sanitaires

Ces 4 missions seront réalisées dans le respect absolu des règles de sécurité sanitaire, définies en lien avec le ministère de la Santé. Ainsi, les associations organiseront leurs actions de façon à garantir scrupuleusement les distances de sécurité (au moins 1 mètre entre chaque personne, bénévoles comme bénéficiaires) et feront respecter les règles de sécurité sanitaire (gestes barrières, lavage de mains très réguliers, etc).

En outre, il est formellement interdit aux personnes de plus de 70 ans ainsi qu’aux personnes atteintes d’une maladie chronique de s’engager dans une mission dès lors que celle-ci nécessite une rupture du confinement. Néanmoins, elles peuvent s’engager pour les missions réalisées à distance (lien avec les personnes isolées par téléphone, par exemple). Chacun peut s’engager pour que personne ne soit oublié.

La centralisation de ces missions essentielles sur le site jeveuxaider.gouv.fr garantit leur visibilité, et donc le fait qu’aucun territoire ne soit oublié.

 

ATTENTION: Les jeunes volontaires en service civique ne peuvent pas être "réquisitionnés" par leur organisme d'accueil pour effectuer l'une de ces 4 missions. La démarche doit être volontaire et chaque jeune peut revendiquer son droit au confinement s'il le souhaite. Son indemnité est maintenue et il n'a pas à fournir de certificat médical.

 

Le site "solidarité-numérique.fr" vous permet de vous faire aider dans vos démarches quotidiennes (courses, médecin, démarches diverses...) ICI

 

Le site "associations.gouv.fr" vous permet de suivre les mesures de soutien et les contacts utiles pour vous accompagner . ICI

 

Aide exceptionnelle aux associations employeuses

Au regard des circonstances exceptionnelles que nous traversons, le gouvernement a souhaité apporter tout son soutien aux associations employeuses en leur permettant d'accéder à un dispositif d'aide et d'appui dont vous trouverez les modalités ICI.

 

Covid 19 - Informations utiles - Emploi
Document Adobe Acrobat 349.4 KB

Fonds de développement à la vie associative (FDVA)

La saisie des demandes de subventions pour le FDVA est dématérialisée et doit obligatoirement passer par "le compte asso" à l'adresse https://lecompteasso.associations.gouv.fr/login.
Les associations doivent en premier lieu créer un compte pour avoir accès aux différents appels à projets et déposer leurs demandes. Aucun dossier papier ne sera accepté.

Pour le FDVA axe 1 « Formation », sélectionner la fiche n°700
Pour le FDVA axe 2 « Fonctionnement global d’une association», sélectionner la fiche n° 701
Pour le FDVA axe 2 « Nouveaux projets ou projets innovants », sélectionner la fiche n° 702

 

Renseignements et tutoriels disponibles sur

http://www.associations.gouv.fr/le-compte-asso.html

  La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 15 mai 2020 au plus tard.


La DRJSCS et les DDCSPP restent à votre disposition pour tout complément d'information.

AAP FDVA Axe 1 Corse 2020.pdf
Document Adobe Acrobat 216.5 KB
AAP FDVA Axe 2 Corse 2020.pdf
Document Adobe Acrobat 126.0 KB

Appel aux volontaires corses pour le séjour de cohésion de juin 2020

Le service national universel s'adresse à tous les jeunes, garçons et filles. Il prend la forme d'un service civil d'un mois obligatoire entre 16 et 18 ans, dans la continuité du parcours citoyen, suivi d'un engagement plus long sur la base du volontariat, entre 16 et 25 ans. Sa mise en place a commencé avec une phase d'expérimentation fin juin 2019, avant une mise en œuvre progressive vers la généralisation à partir de 2021.

 

1ère étape: Séjour de cohésion de 12 jours dans un autre département que son département de résidence du 22 juin au 3 juillet 2020.

 

2ème étape: Volontariat dans une association de son département de résidence pendant 15 jours durant l'été ou au cours de l'année scolaire suivante.

 

3ème étape: Engagement plus long sur la base du volontariat (minimum de 3 mois).

Par exemple un service civique.

 

En juin 2020, des jeunes volontaires ayant terminé leur année de seconde dans tous les départements pourront expérimenter le séjour de cohésion. Les apprentis ainsi que les jeunes de 15 à 17 ans sortis du système scolaire pourront également candidater. Les jeunes en situation de handicap peuvent candidater au séjour de cohésion. Une plateforme informatique nationale pour les inscriptions est opérationnelle du 3 février au 3 avril 2020.

 

https://www.snu.gouv.fr/

 

Afin d'obtenir des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter l'Inspectrice de l'éducation nationale chargée de l'information et de l'orientation:

 

Madame Isabelle BARON

isabelle.baron@ac-corse.fr

04 95 51 59 68

 

Vous souhaitez faire partie de l'aventure en tant qu'encadrant du séjour de cohésion?

Le séjour pour la Corse du sud se déroulera dans les environs d'Ajaccio du 22 juin au 3 juillet 2020 à Sagone et accueillera 140 jeunes ainsi qu'une équipe de 25 encadrants.

Nous recherchons actuellement  6 cadres de compagnie, 15 tuteurs de maisonnées, 1 référent sport et cohésion, 1 intendant et 1 infirmier.

Les rémunérations se composeront d'un CDD pour les journées de formation puis d'un contrat d'engagement éducatif (CEE) pour le séjour.

Le montant forfaitaire journalier (net) estimé est de:

Cadres de compagnie: 80€/jour (22 jours dont une formation du 13 au 17 avril à Ajaccio)
Infirmier, référent sport et cohésion, intendant: 80€/ jour (25 jours)

Tuteur de maisonnées: 60€/ jour (17 jours)

Une disponibilité est également demandée à tous les profils pour une semaine de formation/cohésion d'équipe la semaine précédant le séjour.

Nous recherchons principalement des diplômés BAFA/ BAFD et équivalents.

 

Contact:


Gwenn Aubé
Conseillère d'Education Populaire et de Jeunesse
-Chef de projet départemental du service national universel


Service Politique de la Ville Jeunesse et Sports
DDCSPP de la Corse du Sud
18 Avenue Colonel Colonna d'Ornano, 20000 Ajaccio
gwenn.aube@corse-du-sud.gouv.fr
Tel: 04 95 50 39 58
       06 33 14 46 44

Fiche poste Cadre cie.pdf
Document Adobe Acrobat 161.2 KB
Fiche poste Tuteurs Maisonnées.pdf
Document Adobe Acrobat 162.4 KB

AAP "Groupement d'employeurs et Pôles territoriaux de coopération associative 2019-2021" (à destination des associations)

La feuille de route pour le développement de la vie associative, présentée par le secrétaire d’État auprès du ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse le 29 novembre 2018, a pour objectif d’apporter un appui structurel aux associations et de les accompagner dans l’évolution de leur modèle socio-économique. Cet engagement s’est traduit par la création d’un fonds d’aide pour soutenir l’emploi associatif, le professionnaliser et le pérenniser. Il vise les démarches de création, développement ou consolidation de coopérations inter-associatives qui nécessitent l’emploi d’un salarié associatif pour contribuer à une dynamisation du bassin territorial.


Deux types de structurations associatives territoriales sont concernés : le groupement d’employeurs (GE) ou le pôle territorial de coopération associatif (PTCA).

 

Toutes les infos sont détaillées dans le cahier des charges ci-dessous.

 

Les demandes doivent être saisies via http://lecompteasso.associations.gouv.fr/login après avoir créé un compte. Sélectionner la fiche n° 837

Cahier des charges
AAP GE PTCA Corse 2019 2021.pdf
Document Adobe Acrobat 63.5 KB
Guide pratique
Guide compte asso.pdf
Document Adobe Acrobat 1.5 MB

AAP "C'est mon patrimoine" 2019-2020

L’opération « C’est mon patrimoine ! » a été lancée en 2005 par le Ministère de la culture (« Les Portes du temps »). Elle est organisée en partenariat avec le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) et mise en œuvre dans le cadre des objectifs communs de cohésion sociale, d’intégration et d’accès à la culture des personnes qui en sont les plus éloignées.

Cahier des charges-CMP-2020.pdf
Document Adobe Acrobat 144.2 KB
Formulaire de candidature-CMP-2020-1.pdf
Document Adobe Acrobat 177.6 KB